A partir du 10 juin 2020, un déconfinement progressif commencera au Maroc. Cette décision du gouvernement ouvre la voie à un redémarrage de l’activité des entreprises.

Malheureusement, cette reprise ne peut pas se faire en reprenant les mêmes habitudes et l’organisation d’avant, surtout pour les entreprises englobant des salariés. En effet des actions de prévention des risques professionnels et la mise en place d’une organisation et de moyens adaptés sont nécessaires.
 

Le Covid-19 est un virus potentiellement dangereux, ainsi l’employeur pourrait être exposé à des plaintes ou poursuites pour mise en danger délibéré d’autrui.

De nombreuses précautions devront donc être prises. Certains employeurs opteront pour la poursuite des mesures déjà expérimentées lors du confinement (télétravail et/ou par roulement), en les réadaptant éventuellement. En procédant de la sorte les entreprises tranquilliseront leurs salariés, et les mettront dans de bonnes conditions pour leur permettre de remplir leurs activités.

Ainsi l’entreprise devra adopter plusieurs mesures :

     1- Distanciation sociale :

La distanciation sociale doit être appliquée et bien définie, par exemple au moyen d’un dispositif de rubans de signalisation.
La circulation doit se faire par des allées larges pour réduire le risque de croiser une personne à moins d’un mètre.
2- port du masque :

Le port du masque doit être obligatoire (ou du moins une visière pour le cas des opérateurs en call center) pour protection des salariés ;
3- Lavage des mains :

Le lavage des mains doit être réalisé à une fréquence imposée pour tous les salariés.

     4- Décalage des heures d’arrivées et de départs :

Un décalage des heures d’arrivée et de départ, de pause, etc. peut être envisagé afin de pouvoir éviter aux salariés de se croiser sans respect de la distance d’1 mètre.

     5- Nettoyage et la désinfection des locaux.

Il faut nettoyer fréquemment les surfaces et les objets qui sont souvent touchés (plusieurs fois par jour) ; Nettoyage journalier des sols ; Nettoyage journalier des matériels roulants, infrastructure de transport, etc.

     6- Autres pistes à peaufiner :

Par exemple, l’accueil d’un visiteur extérieur à l’entreprise peut constituer une source de diffusion du virus. Les solutions à mettre en œuvre peuvent être la mise à disposition de gel et de masques à l’accueil, le fait de laisser diverses portes ouvertes pour ne pas avoir à toucher les poignées, la désactivation des ascenseurs,… ou au contraire l’interdiction de toute visite physique, au profit de visio-conférences.

Enfin, il faut aussi rappeler que l’un des enjeux important de l’entreprise, sera celui de l’information des salariés à leur retour au travail, et aussi leur formation aux nouveaux gestes et aux nouvelles procédures.